Project Description

BOT M6W

Cod: R16.0000

22º

Cod: R16.0220

22ºL

Cod: R16.0221

22ºXXL

Cod: R16.0224

36ºXXL

Cod: R16.0364

45ºXXL

Cod: R16.0454

TÉLÉCHARGER LE CATALOGUE

BOT-60W

Procédé de soudage:
MIG/MAG, GMAW, 131, 135.

Refroidissement liquide.

600 A – CO2 – cycle 100%.

500 A Mix M21 (ISO 14175) – cycle 100%.

Diamètre du fil 1.0-2.4 mm.

Flux de gaz recommandé 10-20 l/min.

Données techniques selon IEC 60974-7

Modèle de manche MIG / MAG haute puissance, pour les applications où les cycles de travail sont longs et de grande puissance, recharge, faisceaux, très haute intensité de travail et adaptable à une multitude d’applications robotiques et automatiques, le modèle le plus puissant avec contribution d’un seul fil.

Les systèmes de soudage pour robots industriels BOTseries sont conçus pour des cycles de trav ail de 24 heures, développés pour un usage intensif, précis et spécifiquement adaptés aux longs cycles de travail.

Avantage des colliers BOTseries.

  • Compatible avec tous les systèmes de robot iBOT *, eBOT *, cBOT *. Cela vous permet d’échanger des cous entre différents systèmes.
  • Boîtier externe en acier inoxydable, plus de stabilité avec les changements de température et maintenir son TCP en continu.
  • Buse complètement refroidie à l’extrémité et avec système de circuit ouvert.
  • Double système de refroidissement avec deux circuits indépendants, doublant sa capacité de refroidissement.
  • Système de protection de gaz entièrement indépendant, plus grand débit dans la sortie de gaz et moins de porosité.
  • Refroidissement supplémentaire au point de contact avec le système COOLTIP.
  • Possibilité de multiples géométries de col pour tous les types d’applications.

* Système iBOT pour robots avec arbre creux du poignet et câblage interne à l’axe 6.

* Système eBOT pour robots standard avec poignet fermé et câblage externe à l’axe 6.

* Système cBOT pour les robots pouvant être utilisés aussi bien dans les robots standard que dans les robots à arbre creux (avec le remplacement de la plaque d’adaptation).